Fiasco Playsets

The Definitive Collection of Playsets for the Fiasco RPG

Banlieue Rouge

Banlieue Rouge

By L. Gianadda, C. Ferrand, Thomas B., N. Black, Sammael99 , T. Lhomme

Un p'tit Rocky bargeot
Le genre qui s'est gouré d' trottoir
Est v'nu jouer les Marlon Brando
Dans mon saloon
J'ai dit à Bob qu'avait fait tilt
" Arrête j'ai peur c't’un blouson noir !
J' veux pas d'histoires
Avec ce clown "

–Renaud, Marche à l’ombre

Dans les années 70-80 la France découvre le chômage de masse. L’espoir d’une révolution qui donnerait un avenir aux jeunes est aussi morte et enterrée que Malik Oussékine. La jeunesse s’accroche désormais comme un lichen au béton froid des barres grisâtres des banlieues rouges parisiennes. Les histoires de blousons noirs, les bastons entre factions stylesques diverses (skins, loubards, mods, bikers, etc.), les histoires de dope mais aussi d’amour tragiques, tout cela fleurit dans les colonnes “faits divers” des quotidiens nationaux, en dessous des grands encarts de une parlant des dernières actions de Mesrine, la montée du FN et autres pantalonnades politiques avec des dictateurs françafricains, des diamants et l’Elysée.

La jeunesse commençait à traîner en bas des immeubles ou dans les PMU, à refaire le monde dans les troquets, à planquer sa teub dans le pop-corn parce qu’on l’avait vu dans la Boum, à draguer dans les bals popus. Elle écoutait Bérurier Noir ou Legion 88 avant d’aller se bastonner avec le camp d’en face. La jeunesse n’avait peut être pas d’avenir, mais son présent pouvait parfois s’avérer rugissant, violent, hargneux, de cette rage bouillonnante qui mélange l’énergie de la jeunesse et celle du désespoir.

Bienvenue en banlieue rouge, la cité Gagarine et ses belles barres grises qui abritent vos courses de 103 pigeot bricolés.